216.

NERVAL, Gérard de

Lettre aut.s. à [Paulin] Limayrac.

S.l., "ce 31 juillet" [1853]

1 p. sur 1 f., in-8°.

Importante lettre, souvent citée. Suite à la parution de "Les Illuminés. Récits et portraits" (1852), le critique Paulin Limayrac (1817-1868) fit paraître dans "La Presse" du 31 juillet 1853 un article dans lequel il s'interrogeait sur les "illuminés" décrits par Nerval ("Pourquoi ceux-là, et non pas d'autres ?") et surtout sur la pertinence du titre de la couverture qui portait "Les Illuminés ou Les précurseurs du socialisme". Le poète (1818-1855) s'empresse de lui répondre pour battre en brèche l'accusation de scepticisme proférée par le critique : "Le titre précurseurs du socialisme est un faux titre très réel Je l'avais donné à l'éditeur dans la pensée d'un ouvrage plus considérable avec d'autres biographies [...]". Il termine en le remerciant cordialement et ajoute "Dieu si je pouvais croire à une gloire si grande que celle où votre amitié m'élève mais hélas ! que j'ai à faire encore". Dans "Coups de plume sincères. Littérature et politique" (1853), Limayrac consacre un chapitre très laudateur à Gérard de Nerval.
Réf. NPl III:807. - Lettre citée in Keiko Tsujikawa, Nerval et les limbes de l'histoire : lecture des Illuminés, Droz, 2008, p. 23 sq. - Citée et transcrite dans Meryl Tyers, Critical Fictions, Nerval's Les Illuminés, 1998, n.p.

€ 3.000 / 4.000

Bieden Live bieden
Om te kunnen bieden, dient u zich in te loggen.
Nog geen account? Maak hier uw gratis account aan.
Log in