27.

[ARAGON, Louis]

Le con d'Irène.

[Paris, René Bonnel], 1928

Pet. in-4° (1er et dern. ff. lég. brunis).

Br., couv. rouge à ornementation typographique suggestive impr. en noir. Étui cartonné d'édit. (cassé).

Édition originale de deuxième émission (i.e. avec "Arche" corrigé à la justification) de ce texte érotique publié anonymement par R. Bonnel avec la collaboration de Pascal Pia. Illustrée par André Masson de 5 eaux-fortes libres dont une placée en frontispice. Tirage à 150 ex. num. Un des 15 nominatifs, "imprimé pour Paul Éluard", celui-ci sur vergé d'Arches (125 ex. annoncés). Aragon s'est défendu très longtemps d'être l'auteur de ce texte, fragment de "La défense de l'infini", qu'il détruisit en 1927. Dans sa préface pour la réédition de 1968, Jean-Jacques Pauvert estimait qu'il s'agit d'"un des quatre ou cinq plus beaux textes poétiques produits par le surréalisme".
Ex. enrichi d'une double dédicace aut. : long envoi signé "Anonyme" sur le faux-titre, à l'encre violette : "à P. Eugène Grindel [le vrai nom d'Éluard], pour compromettre définitivement ce nom chaste comme le sourcil de la libellule, j'offre (JOFFRE) [...]" [Le con d'Irène [impr.]] "et les pellicules scarlatinifères qui le renferment, afin que lorsque sa jeune fille aura atteint l'âge de résipiscence elle puisse [...] dire [...] à tous ceux qui voudront bien l'entendre, que son petit papa était un sacré cochon". La seconde dédicace à l'encre bleue sur le titre "à Isidore [Brachot] puisqu'il a l'envie de porter ce beau nom doré, Son ami L'Anonyme (que tout le monde connaît) ! Aragon !" (ce dernier mot à l'encre rouge).
Réf. Pia 237. - Dutel 1270. - Eros invaincu 105.
Prov. Paul Éluard. - Isy Brachot.

€ 5.000 / 7.000

Live bieden

Er kan geen bod meer geplaatst worden.


Om te kunnen bieden, dient u zich in te loggen.
Nog geen account? Maak hier uw gratis account aan.
Log in