672. [World War I]

Album de 360 photographies sur la Première Guerre mondiale : fronts belge, français, italien.

Paris, 1915-1918

In-4° : 360 tirages n/bl. et sépia, dim. et papiers divers, collés sur 34 ff. de carton crème, légendes mss à la plume dont qqs-unes sur les photographies (traces de 5 photos manquantes, "miroirs d'argent" sur qqs photos, lég. brunissures marg. aux supports).

Basane maroquinée vert foncé de l'ép., dos muet à quatre nerfs, roul. dorée sur les chasses, tr. dorées (frottée, un mors part. fendu, coins émoussés voire à nu).

Volumineux ensemble constitué par une Belge réfugiée à Paris. Les photographies, originales pour la plupart et provenant en partie de son frère cadet Arsène de Launoit, pilote de l'aviation militaire belge ("Logement d'Arsène", "avion d'Arsène" orné d'une tête de gorille), d'autres reproduisant des documents de l'ép. (plusieurs avec des légendes mss en italien), montrent des soldats en campagne, véhicules, nombreux avions dont qqs-uns abattus, pièces d'artillerie parfois encore fumantes, nids de mitrailleuse, la Grosse Bertha à Bruxelles, des tranchées, la plaine de l'Yser inondée, des bâtiments en ruines (Oudekapelle, Dixmude, Knokke, Nieuport, Loo, Poperinge, Furnes, Ypres, Ramskapelle, Malines, etc.), scènes de déminage sur la plage de La Panne, revue de troupes à bicyclette, camps de prisonniers belges (Holzminden), le président Poincaré visitant le front français, le général Joffre à la revue des troupes, zeppelin abattu, remises de décorations, qqs photos aériennes (Kortemark, Gistel, Dixmude, Torhout), etc. L'album orné d'un dessin patriotique "Vive la Belgique" (sur carton crème 10,5 x 18 cm, collé en plein) rehaussé de gouache. In fine des mentions autogr. "11 novembre 1918 ! Armistice ! / 23 novembre 1918 ! Paix" (photo disparue). Avec 27 photographies "volantes" (6 x 10 cm), qqs-unes légendées au verso par une main de l'ép.
Prov. Laure ("Laurette") Hortense Stéphanie de Launoit (1890-1980), originaire de Grammont et mariée en 1923 à Edmond Pirlot (mention ms.; réf. tableau généal. par Christine Rémont sur Geneanet). Son frère aîné Paul, industriel, financier et mécène, fut l'un des promoteurs du Concours Eugène Ysaÿe (devenu concours Reine Élisabeth) et de la Chapelle musicale reine Élisabeth, suivi par son fils le comte Jean-Pierre de Launoit.

€ 500 / 600

Bid Live bidding
Please log in to bid
create an account here .
Log in