Le premier discours philosophique de Rousseau

911.

[ROUSSEAU, Jean-Jacques]

Discours qui a remporté le prix à l'académie de Dijon. En l'année 1750. Sur cette question proposée par la même académie : Si le rétablissement des sciences & des arts a contribué à épurer les moeurs. Par un citoyen de Genève [...].

Genève [i.e. Paris], Barillot & fils [i.e. Pissot], [novembre 1750]

In-8° : front.-[6]-66 pp. (pâles rouss. au titre, qqs pet. taches, annot. mss marg. en partie coupées à un f.).

Veau blond de l'ép., filet à froid cernant les plats, dos fleuronné doré, pièce de titre bordeaux, tr. rouges (frottée, coiffe sup. manquante, coins us.). Ex. grand de marges.

Édition originale du premier discours philosophique de Rousseau, où il affirme pour la première fois que "l'homme est naturellement bon" et pose les fondements de sa pensée. Le retentissement considérable de ce livre (connu ensuite sous le titre "Discours sur les sciences et les arts") et la vive polémique qu'il suscita rendirent Rousseau célèbre. Ex. conforme à la description de Dufour, avec le frontispice gravé par Ch. Baquoy, la vignette de titre et les coquilles typographiques aux pp. 12 et 16 qui distinguent l'éd. originale des trois autres non datées de même format. Selon Sénelier, cette édition a été imprimée à Paris, chez Pissot, mais à la demande de Rousseau, celui-ci accepta de le publier sous l'adresse de Barillot à Genève, pour s'accorder avec le titre de "citoyen de Genève" que l'auteur se donnait pour la première fois (Sénelier, pp. 57-58).
Réf. Dufour 13. - Sénelier 240. - Tchemerzine-Scheler V:525.
Relié avec 3 ouvr. peu communs : 1. [Le Franc de Pompignan, Jean-Jacques] - Didon, tragédie. Nouvelle édition, considérablement retouchée : avec la traduction de la même piéce en vers italiens, & plusieurs poësies françoises sur différens sujets. P., Chaubert, 1746. Seconde éd. de "Didon" (éd. orig. : 1734) augm. de plusieurs pièces : le "Voyage de Languedoc et de Provence" (fait avec Victor de Mirabeau), la trad. de "Didon" en vers italiens par l'abbé Filippo Venuti, et "De Antiquitatibus Cadurcorum, ad Academiam Cortonensem, epistola", avec pages de titre et paginations propres. Cette dernière pièce contient une lettre (en français) de Venuti (pp. 14-16) constituant un véritable manifeste féministe, énumérant une quinzaine de "dames savantes" italiennes de l'époque, telles la physicienne Laura Bassi, les mathématiciennes Maria Gaetana Agnesi et Clelia Grillo Borromeo, etc. Réf. Cioranescu 38662. - Cp. Barbier I:989. - CCFr (plus. ex., tous à la BnF sauf 1 à Cahors). - 2. Fagan, Barthélemy-Christophe - Les caractères de Thalie. Comédie en trois actes [...]. P., Prault fils, 1737. Édition originale. Réf. Cioranescu 28070. - Conlon 37:458. - CCFr. - 3. Vorcestre, ou La vengeance raisonnée, tragi-comédie héroïque, en un acte en vers. La Haye, Neaulme, 1748. Réf. Conlon 48:282. - CCFr (4 ex.). - STCN (2 ex. : BL). - Pas dans Barbier.
Prov. Domoua (mention ms. au titre). - A. Grandjean (cachet au titre). - Ex-libris armorié non id.

€ 1.000 / 2.000

Bid Live bidding
Please log in to bid
create an account here .
Log in