369.

MONTHERLANT, Henry de

Port-Royal. Lithographies de René Aubert.

Paris, Henri Lefebvre (sur les presses de D. Viglino, 1954)

Gr. in-4° (qqs min. décharges des lithos).

Maroquin vermillon signé P.L. Martin 1954, plats et dos lisse sillonnés géométriquement de filets à froid et mosaïqués de losanges de box grenat formant un motif cruciforme s'amenuisant progressivement jusqu'au centre des plats, contreplats et gardes doublés bords à bords de box ivoire rosé, tr. dorées à témoins, couv. et dos cons. Sous chemise en demi-maroquin vermillon à bandes, plats de papier doré, doublure de fine peau brune, et étui bordé assorti.

Édition originale de cette pièce représentée pour la première fois à la Comédie-Française fin 1954. Illustrée d'un frontispice et 11 lithographies en noir hors texte comprises dans la pagination. Tirage unique à 250 ex. num. + qqs hors commerce, sur grand vélin d'Arches. Un des 30 de tête (n. 4) contenant un dessin original au crayon noir signé (tête du Christ en croix préparant le hors-texte de la p. 23) et 2 suites des lithos sur chine et sur vélin d'Arches. L'ex. contient en outre le prospectus d'édition illustré de 3 lithos, - le bulletin de souscription, - et une brochure de présentation de 4 pp., avec un texte de Montherlant et un texte de l'éditeur selon lequel "la face poignante et pitoyable du Crucifié" (notre dessin) s'inspire d'un Christ ornant la sacristie de l'hôpital de Brioude et provenant d'une ancienne léproserie.
Ex. enrichi d'une
dédicace aut. s. de Montherlant au bibliophile belge d'origine hongroise Richard Török datée 16/6/1954, - d'une lettre aut. s. de Marcel Jouhandeau au même, Paris, 24/10/1954, 2 pp. sur 1 double f. in-12, enveloppe conservée. Il a passé la nuit à lire l'oeuvre de Montherlant dont il a reçu les bonnes feuilles et la trouve "admirable, d'une austérité inhumaine". Par ailleurs, il lui destine un manuscrit qu'il lui enverra bientôt et termine par "Je pense beaucoup et à Maggy et à vous". Jouhandeau était très lié à Török et à sa femme Maggy, comme en témoigne l'avant-propos rédigé pour le catalogue de la vente de sa bibliothèque en 1964.
L'ex. contient encore
3 lettres aut. s. du relieur français Pierre-Lucien Martin à Török, Paris, 28/12/1954, 7/1/ et 14/2/1955. Il a reçu les deux exemplaires de l'ouvrage (un pour Török et un pour son ami Robert Moureau, autre grand bibliophile belge) et se propose de réaliser les deux reliures dans le même esprit. Il présente plusieurs formules, lui déconseillant par exemple la contregarde en soie ("c'est inactuel") au profit du veau naturel ou du veau glacé ivoire, lui envoie les maquettes dont un "décor de filets contenus dans une construction aboutissant à une forme de croix axée au centre optique du plat" (notre reliure) ou une "envolée de croix à froid partant d'une croix centrale" (celle de Robert Moureau, cf. Bibliothèque littéraire Robert Moureau & Micheline de Bellefroid. Seconde partie. Paris, Bergé, 9-10/12/2004, n. 530). Enfin, vu le surcroît de travail et de matière pour l'étui, il lui demande une rallonge de 5000 francs et conclut "L'effet sera très riche tout en restant dans l'esprit du livre".
À noter que l'exemplaire de Robert Moureau, constitué identiquement au nôtre, porte une dédicace de Montherlant datée du même jour et a été relié la même année. Magnifique reliure dont le décor asymétrique témoigne d'une influence déjà Op Art.
Prov. Richard Török, bibliophile belge (dédicace. Cf. Bibliothèque Török, vente publique. Bruxelles, Van der Perre, 7/11/1964, n. 493). - Louis de Sadeleer (1913-1996), grand bibliophile belge, président de la Société royale des bibliophiles et iconophiles de Belgique de 1983 à 1996 (ex-libris).

€ 7.000 / 10.000

Live bidding

Unable to still place a bid


Please log in to bid
create an account here .
Log in