1521.

[VOLTAIRE]

La Pucelle d'Orléans. Poëme. Divisé en quinze livres.

Louvain [Francfort], s.n., 1755

In-8° : [4]-161 pp. (pet. tache marg. au début).

Maroquin rouge signé Hardy, plats cernés d'un triple filet doré, dos fleuronné doré à nerfs, double filet doré sur les coupes, remplis fleuronnés dorés, tr. dorées (dos, mors, coins et coupes lég. frottés, pet. taches noires).

Rare édition originale, "édition A", de ce poème "d'abord imprimé à Francfort, quoiqu'il soit annoncé de Louvain" (Lettre de Voltaire à l'Académie française, novembre 1755). Les caractéristiques de cette première édition sont : sur le titre, les mots "M. de V***" se trouvent entre deux lignes horizontales doubles et la première page de la Préface compte 10 lignes. Une deuxième édition parut la même année, également à l'adresse de Louvain, mais de format in-12. Elles se composent toutes les deux de 15 chants; le dernier, appelé "Chant de la Présidente" est incomplet et se termine à la p. 161 avec trois lignes de points et ces mots "Caetera sunt".
Voltaire commença à écrire la Pucelle vers 1730 mais très vite de nombreuses copies circulèrent, une édition pirate en 15 chants parut en 1753. La première édition avouée par Voltaire, comportant 20 chants, parut à Genève en 1762 chez Cramer. La Pucelle fut condamnée par décret de la cour de Rome le 20 janvier 1757.
Réf. Bengesco 478. - Voltaire, un homme, un siècle [Cat. expo], BnF, 1979, n° 336.
Prov. Alfred Piet (1829-1901), bibliophile français, membre de plusieurs sociétés dont Les Amis des livres dont il fut un temps le trésorier (ex-libris).

€ 1.000 / 1.500

Bid Live bidding
Please log in to bid
create an account here .
Log in