587.

GRÉVIN, Alfred

Suite de 58 aquarelles figurant des costumes d'opérettes.

Vélin teinté 21 x 13 cm à vue dont 32 avec le verso passé au bleu ; qqs-unes signées ou monogrammées, qqs-unes légendées (mentions disparaissant souvent sous le passe-partout), qqs-unes légendées au verso (faibles mouillures).

Soigneusement montées sous passe-partout. Bonne condition.

Outre son oeuvre de caricaturiste pour le "Journal amusant" ou "Le Charivari", A. Grévin (1827-1892) travailla aussi comme costumier de théâtre ; son nom reste attaché au fameux musée de cire qu'il réalisa à la demande d'Athur Meyer. Les présentes aquarelles ont servi pour au moins 2 opérettes mais il est difficile de déterminer leur destination finale ; elles se divisent en +/- 2 groupes : costumes dans le style Directoire et costumes dans le style ancien, avec quelques figure grotesques inclassables.
1. Pour la représentation de "La fille de Mme Angot", opéra-comique en trois actes, paroles de Clairville, Siraudin et Koning, musique de Charles Lecocq. Créée à l'instigation d'Eugène Humbert, directeur du Théâtre des Fantaisies-Parisiennes à Bruxelles, l'ouvrage fut représenté pour la première fois à Bruxelles le 4/12/1872 avec un énorme succès qui se poursuivit à Paris avec 411 représentations consécutives à l'affiche des Folies-Dramatiques, puis partout en France et dans le monde. "La vivacité de l'intrigue, située sous le Directoire et mettant en scène la fille délurée d'une commerçante parvenue, séduit le public, sensible également à certaines allusions politiques" (Dermoncourt). Certaines des aquarelles portent au verso les nom des interprètes belges ou français (Touzé, Malleville, Luigini, Delorme).
2. Pour la représentation de "Giroflée-Girofla", opéra-bouffe en 3 actes, livret d'Albert Vanloo et Eugène Leterrier, musique de Charles Lecocq. Il fut représenté pour la première fois à Bruxelles, sur la scène des Fantaisies-Parisiennes, le 21 mars 1874. La création française de l’œuvre eut lieu au Théâtre de la Renaissance le 11 novembre de la même année, avec la célèbre Jeanne Granier dans le rôle-titre et connut un triomphe, avec plus de 200 représentations.
Joint : 2 lettres aut.s. de Grévin à Humbert, relatives aux aquarelles pour "Giroflée" (32 annoncées). - Lettre aut.s. de Lecocq à Humbert. - Portrait photographique de Lecocq, tirage albumine. - Ex. incomplet et abîmé de "La fille de Mme Angot", avec ill. par Hadol et Grévin.
Réf. L'univers de l'opéra, éd. B. Dermoncourt, Laffont, 2012, en ligne. - Bruzanemediabase.com.

€ 800 / 1.500

Bid Live bidding
Please log in to bid
create an account here .
Log in